Notre équipe
PUBLICATIONS >


2009-2011 

Études postdoctorales
CRCHUM, Hôpital Notre-Dame, Institut du Cancer de Montréal
Département de biologie moléculaire, Université de Montréal
Superviseur : Dr Richard Bertrand


2005-2008

Études postdoctorales
Département de radio-oncologie, Faculté de médicine
Stanford, University
Superviseur : Dr Amato J. Giaccia


1999-2004

Doctorat en biochimie (PhD)
Laboratoire de médecine moléculaire,
Université du Québec à Montréal (UQAM),
Superviseur : Dr Richard Béliveau


1997-1999

Maîtrise en chimie (biochimie) (M.Sc)
Université du Québec à Montréal
Superviseur : Dr Diana A. Averill-Bates


1994-1997

Baccalauréat en biochimie (B.Sc)
Université du Québec à Montréal



Financement :

2014-2019
Instituts de recherche en santé du Canada


2012-2014
Société de recherche sur le cancer


2012-2015
KRESCENT Nouveaux chercheurs



2012-2015
Fondation de la recherche en santé du NB


2012-2015
Fondation de l’innovation du NB


Dr. Sandra Turcotte est Professeure adjointe à l’Université de Moncton et mène une équipe de recherche à l’Institut atlantique de recherche sur le cancer. Elle a obtenu son doctorat en biochimie à l’Université de Québec à Montréal et a entamé ses études postdoctorales à l’Université de Stanford en California et au CRCHUM à Montréal. Dr. Turcotte s’est jointe à l’Université de Moncton et l’IARC en 2011, et elle est devenue chaire de recherche de la Société canadienne du cancer du Nouveau-Brunswick. Elle est également récipiendaire de la bourse Nouveaux chercheurs de KRESCENT (2012-2015).


Dr. Turcotte est membres d’organisations professionnelles telles que la Société canadienne de néphrologie et d’autres associations telles que Beatrice Hunter Cancer Research Institute et l’Association canadienne du cancer du rein. Elle participe activement aux revues de journaux et de bourses, ainsi qu’à des activités d’apprentissage. Dr. Turcotte a aidé à développer des collaborations avec des chercheurs à travers le Canada, incluant certains de ses collègues à l’Université et l’IARC.


Intérêts en recherche

  • Cancer du rein
  • Thérapie ciblée, létalité synthétique
  • autophagie, lysosomes
  • recherche translationnelle

La recherche de Dr. Turcotte s’intéresse au cancer du rein afin de développer une thérapie ciblée basée sur la létalité synthétique. Ses recherches ont permis d’identifier une petite molécule qui cible la perte du gène suppresseur de tumeurs Von Hippel-Lindau (VHL), en induisant l'autophagie. Son laboratoire utilise une variété de méthodes, de la génomique à la métabolomique, pour étudier le rôle de VHL et de l’autophagie dans les cellules cancéreuses rénales. Les découvertes provenant de leur travaux pourraient amener une nouvelle stratégie thérapeutique pour traiter les patient atteint de cancer du rein.

Twitter

Articles archivées

btn campain FR
Institut atlantique de recherche sur le cancer
Pavillon Hôtel-Dieu
35, rue Providence
Moncton, NB E1C 8X3 Canada

info@canceratl.ca
Tel.: 506-862-7512
Fax.: 506-862-7571
Annual Report 2017 Cover
Notre rapport annuel
Téléchargez le pdf bullet blanc

L’Institut atlantique de recherche sur le cancer

(IARC) est un organisme à but non lucratif établi depuis 1998 et situé au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton. Disposant d’installations ultramodernes, l’IARC est devenu un véritable centre d’excellence en recherche sur cancer.

Nos partenaires

logo excipio logo chudumont logo soricimedlogo neplogo ccslogo umonctonlogo unblogo vitalitelogo conceptiaSRC logoNBHRF logoMerck Logo.svg